Bulgaria, Czech Republic, Europe, Macedonia, Romania, Serbia

Retour à Montréal / Back in Montreal

Comment résumer mon voyage en quelques mots? Ben voyons donc, je suis bien trop bavarde pour ça! 😀

Quand même, la première impression qui se dégage de ce voyage, c’est que l’Europe, c’est beau… Les jolies rues pavées et les vieux immeubles en pierre décorés de gravures ou de statues, je les ai vus au centre-ville de toutes les villes qu’on a faites, pas juste celles réputées pour leur beauté: Prague bien sûr, mais aussi Bucarest, Belgrade, Skopje et Sofia. Ces pavés placés en courbes harmonieuses, ça fait du bruit quand les tramways et les chars passent dessus, mais c’est joli et ça a du charme!

Europe 2007 032
Beau building à Prague (photos sur Flickr)

Sans avoir vu l’Europe de l’Ouest, et sachant très bien que je n’ai passé que deux semaines en coup de vent dans ce coin du monde, je considère donc, jusqu’à preuve du contraire, que les villes européennes ont toutes un beau, et vieux, centre-ville. Le reste, et la banlieue, ça dépend et j’imagine que ça varie beaucoup. Mais il me semble que les vieux centres-villes font un peu fi de l’histoire récente et se ressemblent donc un peu, en tout cas à mes yeux de nord-américaine néophyte de l’Europe.

Ceci dit, Prague est une bien belle ville et c’était ma première ville européenne, mais ça manquait de vie. Je m’en suis rendu compte à Bucarest, ma deuxième ville européenne. Déjà, à l’aéroport, quand le chauffeur de taxi m’a répondu qu’il n’y avait pas de bus pour aller au centre-ville, je me suis sentie chez nous, c’est-à-dire comme à Shanghai, où il fallait toujours être alerte pour ne pas se faire arnaquer. Et une fois dans ledit bus “inexistant” (qu’il fallait prendre au sous-sol, pour ceux et celles qui se rendraient en Roumanie), on a été agréablement surpris de constater que les gens parlaient assez fort et avec pas mal d’enthousiasme, ce qui nous a aussi aussitôt été sympathique.

Je ne peux pas vous faire ici un résumé complet du voyage, c’est-à-dire 5 pays, 8 villes, plusieurs trajets en bus et en train, plein de cuisines et de cultures différentes… Je dois encore placer tout ça dans ma tête, alors je vais y aller lentement et commencer par mettre mes photos sur Flickr. On verra après si j’y vois plus clair.

En tout cas, on a super bien mangé dans tous les pays qu’on a faits, et je suis maintenant fan du “sirenye” (fromage genre feta mais QUI N’EST PAS DU FETA! 😀 ) et de l’aneth (dill) frais sur n’importe quoi. Ma délicieuse salade ce soir en était d’ailleurs couverte, et c’était très bon! Essayez!

Je retiens aussi que les gens de chacune des villes que j’ai vues sont très différents, autant dans leurs attitudes que dans leur apparence ou la mode. Impossible de dire “les gens sont comme ci ou comme ça en Europe de l’Est, dans les Balkans”, etc. Aussi, l’histoire dans cette partie du monde a des racines qui creusent profond et qui s’entremêlent dans un fouillis pas possible, ce qui ne simplifie pas les choses ni les relations… J’ose même pas essayer de comprendre.

Bref, ce que j’ai aimé de ce voyage, c’est:

1- Visiter un coin du monde où je n’étais jamais allée (il m’en reste encore beaucoup, d’ailleurs!).

2- Voir de super belles choses, comme le château de Prague, l’église orthodoxe souterraine à Skopje, l’église Alexander Nevski à Sofia, et des endroits intéressants, comme le palais de Ceaucescu à Bucarest, la citadelle de Belgrade, le marché des Albanais à Skopje, la juxtaposition paisible d’une mosquée, d’une église orthodoxe et d’une synagogue à Sofia…

3- Découvrir des cuisines différentes et délicieuses.

4- Apprendre à faire du café turc (merci à Daniela et à sa maman!).

5- Constater par moi-même que les gens foncent avec énergie vers le futur, dans ces pays où le communisme est tombé il n’y a pas très longtemps.

6- Constater que nous n’avons succombé à aucune arnaque et que nous sommes donc des voyageurs aguerris (merci, la Chine! 😀 )

7- Apprendre à lire un nouvel alphabet, le cyrillique: bonheur total pour la geek de langues que je suis!

8- Rencontrer des gens très sympathiques et ouverts, comme la famille et les amis de Daniela en Macédoine, les propriétaires de l’auberge à Bucarest, nos nouveaux amis à Belgrade…

9- Assister à la réception de mariage de Flint et Daniela à Skopje, en Macédoine!

10. Vivre dans mon backpack, ce qui veut dire que ma vie et mon habillement étaient très simplifiés parce que je ne traînais presque aucune possession. Mon idéal de vie, quoi, malheureusement incompatible avec certaines autres aspirations! 🙂

Qu’est-ce que j’ai moins aimé?

1- Trop de villes et de pays en trop peu de temps. Les distances ont beau être courtes, les transports ne sont pas forcément rapides et confortables partout! Et il faut à chaque fois trouver une nouvelle auberge, ce qui implique des transports et parfois des réservations foutues en l’air ou des auberges décevantes…

2- J’ai été moins dépaysée que je ne l’aurais cru! Comme le disait Flint cette semaine, qu’est-ce qu’il nous restera à visiter, dans 10 ans?

3- Je me suis trop laissée influencer par les guides de voyage (comme lors de mon premier voyage en Thaïlande, en 1996) et j’ai été trop sur mes gardes par rapport aux arnaques ou aux vols. Stress non nécessaire, et opportunités manquées de contacts avec des gens réellement curieux de nous parler, comme ce gars dans un marché à Sofia qui nous a demandé: “Where are you from?”. Ça nous rappelait trop les vendeurs de Shanghai, on était méfiants et on n’est pas allés lui parler; on a réalisé après qu’il était vraiment juste intéressé à nous parler et ne voulait rien nous vendre 🙁 .

4- Beaucoup de viande, dans ces pays… Je suis pas sûre que j’y serais facilement heureuse! Heureusement, il y a la “shopska” (mon nouveau plat préféré, une salade composée de tomates, concombres, piment, oignons, persil ou aneth, et délicieux fromage “sirenye”)! En deux semaines, je pense que je n’ai mangé aucun “qing cai” (légume vert feuillu, en chinois).

Souvenirs mémorables:

1- Le père de Daniela nous a fait cadeau d’un litre chacun de sa fameuse “rakiya”: c’est un alcool fort fait de raisins de sa propre vigne, qu’il a préparé à la naissance de sa fille en vue de son mariage; il a ouvert le fût pour la première fois à l’occasion de son mariage, et cette rakiya a donc vieilli pendant 25 ans! C’est un cadeau très spécial, tout un honneur…

2- J’ai en ma possession un billet de 50 milliards de dinars, qui date de l’époque de l’inflation folle en Serbie (et qui, comme nous l’a dit le père de Daniela, est tout juste bon à tapisser les murs).

3- On a ramené de l’absinthe de Prague.

En terminant, un conseil aux voyageurs: la mélatonine est un merveilleux outil qui permet de vaincre le décalage horaire en une seule journée! Arrivés hier après-midi après une nuit presque sans sommeil (lever à 5h du matin, suivi de deux vols, Sofia-Prague et Prague-Montréal), on s’est couchés relativement tôt après avoir avalé chacun deux comprimés de mélatonine, et on a bien dormi sans se réveiller de la nuit, comme il nous serait arrivé sans mélatonine. Résultat? Frais et dispos ce matin à 7h. Jet-lag? Non merci!

Share this Story
Load More Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

About

Welcome to my blog! My name is Helene, and I’m passionate about languages, teaching, and travel. (Read more...)

Archives